Fabriquer sa yourte avec 200€ en poche? (les 5 étapes en image)

Fabriquer sa yourte simplement et pour pas cher

Avant tout, quel type de d’habitat construire?

A la recherche d’un habitat simple de réalisation et bon marché, je souhaitais privilégier les matériaux de récupération. Je voulais bénéficier d’un espace aux proportions harmonieuses avec une surface habitable d’environ 20m².

Afin de l’installer n’importe ou et sans autorisation particulière, je devais opter pour une construction légère en toile.

La yourte était toute adaptée, je devais en revoir la conception pour pouvoir y vivre à l’année sous nos climats (pluvieux à certaines saisons) car les yourtes traditionnelles mongoles ne supportent pas bien l’humidité.

Afin de simplifier la réalisation j’ai opté pour une structure flex-yourte. (découvrez le plan de réalisation en bas de cet article)

J’ai découvert cette structure ingénieuse en 2013. Le diamètre était alors de 3,60 mètres. (environ 10m²)

Afin d’obtenir une surface habitable plus grande et un puits de lumière (petit « détail » qui augmente fortement le confort). J’ai réadapté quelque peu cette structure!

1 – Fabrication de la structure « flex-yourte » en bambou

Je commence par découper puis percer mes bambous

Bambou       Flex Yourte - perçage bambous

Ensuite, avec un peu de compagnie, j’assemble tout ça en un joli treillis:

Flex Yourte - assemblage bambous Flex Yourte - montage structure

2 – Réalisation du plancher de yourte en bois de récup’

Pour le plancher, j’ai récupéré une vingtaine de portes et volets. Je les ai découpés puis vissés ensembles pour réaliser un plancher octogonale démontable (9 parties).

Plancher de Yourte - recup  Flex Yourte et Plancher recup - montage

3 – Isolation intérieure en couvertures de laine

Afin de réaliser l’isolation intérieure, j’ai récupéré un douzaine de couvertures en laine que j’ai découpées  de manière optimale puis cousues.

Isolation de Yourte recup - decoupe   Isolation de Yourte recup - couture   Flex Yourte - montage isolation

4 – Toile extérieure en bâche de camion

Pour avoir une toile de yourte résistante et adaptée à nos climats humides, j’ai choisi de récupérer de la bâche de semi-remorque en polyester enduit PVC, elle est parfaitement imperméable, imputrescible et très résistante. Ces toiles sont non-respirantes, ce qui évite les problèmes de percolation en cas d’accumulation d’eau sur la toile.
J’ai également trouvé une astuce de conception qui permet d’éviter les problèmes liés à la condensation.

Après un grand nettoyage et une découpe minutieuse je m’attaque au collage.

Toile de Yourte recup - decoupe   Toile de Yourte - fabrication collage

5 – Les derniers éléments (porte et puits de jour)

Avant de passer au montage final, je réalise un dôme et une porte en planches de palette.

Fabriquer sa yourte - puit de jour  porte

Finalisation et aménagement intérieur

La yourte terminée, il est temps de passer à l’aménagement intérieur ; lit, poêle à bois, éclairage LED, évier…

Yourte contemporaine récup - interieur Yourte contemporaine récup - interieur

Vous souhaitez en savoir plus
sur la yourte Flex470 ?

secret-de-la-flex470

Livret PDF gratuit

YOURTE FLEX470 : LES 7 SECRETS DE SON HISTOIRE, DE SA CONCEPTION ET DE SA FABRICATION

1 – Pourquoi avoir conçu la Flex470 ?
2 – Climat : l’astuce pour vaincre les pires ennemis de la yourte ?
3 – Comment monter votre structure en 30 secondes au lieu de 3 heures ?
Plan & cotations de la structure flex-yourte
4 – Le fruit d’une amélioration continue
5 – Réalisez votre yourte pour une bouchée de pain ?
6 – Comment réaliser sa yourte en moins de 10 Jours ?
7 – Qui est Oliver, le concepteur de la Flex470 ?

2 octobre 2014
|

Related Posts

49 comments

boujour, avant tout, bravo, belle conception pour votre yourte!
,Je me permet de vous contacter car nous avons fait le choix d’acheter une yourte chez pacific yurts, Elle fait 7.315m de diamètre ( 24 pieds) toile pvc pour le toit et les mur; l’isolant étant un isolant mince réflectif a bulle. Nous avons fait un vide sanitaire sur plots en pneus et un plancher bois isoler a la ouate de cellulose.
Jusque la, tout allé bien mais l’hiver étant la nous avons mis le poele a bois en route mais nous nous retrouvons a ce jour avec un excès de condensation qui ruisselle sur le toit et les murs et fini sur le contour notre plancher, et ne trouvons pas de solution a pour éviter se phénomène, nous aérons bien notre habitation tout les jours plusieurs heures mais cela ne règle pas le souci.
Après de mainte recherche sur internet je n’ai pas trouver de réponse a notre problème, c’est de cette façon que je suis tomber sur votre site et vous étes le seul a parler des problèmes liés à la bâche bache pvc.
Auriez vous , s’il vous plait , des solutions à nous soumettre pour régler notre problème? ( en prenant en compte le fait que notre toile de mur est vissé sur le contour du planché de par sa conception d’origine, et ne nous laisse pas beaucoup de marge de manœuvre pour l’écarter de l’isolant. nous pouvons détendre la bâche au mieux d’une trentaine de centimètres)
Nous vous remercions d’avance.
Cordialement
Laetitia et Jacob

Bonjour à tous les deux, merci pour votre message, concernant la condensation, il n’est pas vraiment possible de l’éliminer avec une toile non-respirante, l’humidité naturelle de l’air se condense inévitablement sur la toile froide.
Les deux principes à respecter dans ce cas sont:
– tenir l’isolation à l’écart de la bâche PVC afin qu’elle ne prenne pas l’humidité (quelques centimètres suffisent)
– trouver une façon de canaliser l’eau qui ruisselle (par exemple pour vous, dévisser la toile PVC du plancher et placer un liner (bâche de 1m de haut) entre l’isolation et la toile extérieure afin de canaliser l’eau qui ruisselle vers l’extérieur de la yourte)
Je sais pas si cette solution est facilement envisageable?
J’espère que cela pourra vous aider.
Oliver

Bonjour Olivier,
Avant tout 1 grand merci pour avoir pris le temps de nous répondre.
Nous réfléchissons du coup a utiliser les 30 centimètres de marge sur le périmètre du mur:
desserrer un peu ce dernier afin de glisser des baguettes de bois tout les x centimètres entre l’isolant et la bâche et ce sur tout le périmètre afin d’éviter ce contact direct qui crée la condensation intérieure…de plus en créant une poche d’air on augmentera un peu l’isolation.
On peut aussi effectivement rajouter un liner pour faciliter son écoulement et éviter que l’eau ne rentre en contact avec le plancher, c’est une excellente suggestion !
Merci mille fois encore.
Dès que le temps le permettra on mettra en pratique ces solution, et on vous tiens au courant.
Amicalement
Jacob et Laeti ( et leur fille Chayana )

Y’a peut-être un début de solution en rehaussant la coupole comme sur ce modèle de yourte http://g01.s.alicdn.com/kf/HTB1daWgHpXXXXXZXXXXq6xXFXXXF/222397006/HTB1daWgHpXXXXXZXXXXq6xXFXXXF.jpg

Bonjour,
si l’eau ruisselle sur la surface intérieure de votre « isolant » mince, c’est qu’il est lisse et n’empêche pas les gouttes qui s’y forment de couler ( même phénomène que sur des tôles d’acier sur lesquelles on résout le problème par un flocage de la surface intérieure ) mais surtout que sa surface intérieure est froide, ( ce qui est mauvais signe pour un isolant 😉 ), donc qu’il n’isole pas :/ . Le doubler, par l’intérieur, d’une couche fibreuse ( contre le ruissellement ) et isolante ( contre la condensation ) et qui ne moisi pas, serait peut être la solution. style une couverture…..
Pour les professionnels du chauffage, ces complexes minces,surtout ceux à bulles, ne sont pas reconnus comme des isolants… tout au plus des compléments à une vraie isolation!!!
Bon courage

Merci pour ce partage riche et motivant! Et bravo à toi, pour la yourte et les équipements! sans oublier le petit potager en permaculture !

merci beaucoup pour toute cette intelligence
et cette grande envie de transmission
ça fait trop de bien !

Bonjour Oliver,
Le travail de recherche que tu as fait est vraiment surprenant ! Bravo !
Juste une petite question sur la température dans cette yourte en hiver… Pour les endroit où la température tombe parfois en dessous de zéro la nuit en plein cœur de l’hiver , tu ne préconises pas une isolation supplémentaire ?
Merci !
Estelle

Bonjour Estelle, merci pour ton message, je n’ai pas de problème avec le froid, j’ai même souvent trop chaud, j’ai mis un poêle de taille moyenne (Le petit Godin) et j’ai facilement plus de 25°c même avec des températures négatives à l’extérieure, il me faut y aller tout doucement car le volume à chauffer et très réduit.

Bonjour,

J’aurais aimé savoir par quel moyen vous avez fixé les bambous entre eux.
Cordage, fils métalliques ou autre ?

Bonjour, pour fixer les bambous ensembles j’utilise soit de la ficelle agricole, soit de la corde diamètre 4mm. Le tout est que les nœuds ne passent pas à travers le trou du bambou.

Bonjour, J’aime beaucoup l’idée de votre porte. Pouvez vous me donnez quelques explications? Bravo à toi pour cette yourte!

Bonjour Claire, pour la porte ce sont deux losanges en palette, plaqués de part et d’autre du treillis grâce à des tiges filetés. La porte est elle aussi en planche de palette légèrement plus fines et fixée sur une charnière.

Bonjour,

Je viens de passer 1 an à Vancouver à me planifier une vie en autonomie à on retour en France (dans quelques jours); permaculture, veganisme, construction de yourte ou maison en dôme. Ton partage de connaissance est très réconfortant et ton histoire me donne du pep’s pour mon retour en France 🙂 Merci beaucoup!

Léa

Bonjour Léa, merci pour ton commentaire, j’ai plein de bons souvenirs de l’ouest canadien et c’est un voyage qui m’a beaucoup inspiré dans ce que je fais aujourd’hui. Très bon retour à toi!
Oliver

[…] » Cabanes. At mon abri de jardin. Fabriquer sa Yourte 100% récup' : 5 grandes étapes en image. […]

[…] Fabriquer sa Yourte 100% récup' : 5 grandes étapes en image. Garbage Warrior, Le film des Earthships avec sous-titre en francais! La serre et la maison. L'eco-refuge de pailles « Nid vu nid connu » […]

Merci de cette démonstration et des conseils liés… Si tu organises des rencontres ou stages, pour transmettre, voir réfléchir à de nouvelles techniques, je serai heureuse d’en être… :-)))

Bonjour Delphine, merci pour ton message, les stages débutent à partir du 1er Mai et il y’aura au moins trois sessions organisées cette année, n’hésites pas à aller sur la page http://wp.me/P5PVqX-5h pour plus d’info 😉

Bonjour,
2ème tentative de message… Pour résumer, 2 questions:
1: quand tu dis « l’installer n’importe où et sans autorisation particulière » ,quelle est la législation exacte en terme de yourte en France?
2: étant dans une région avec bcp de vents ( régulièrement entre 60 et 100 km/h avec des pointes à 120…) une structure comme celle-ci peuvent-elle résister à des rafales pareilles? Et si non peut-être des moyens de renforcer le tout ? Merci pour ta réponse et pour ce tuto très intéressant!

Bonjour Julien,
Merci pour ton message, effectivement il me faut valider les nouveaux utilisateurs avant que le commentaire n’apparaisse sur le blog.
1 – Concernant la réglementation j’ai essayé de faire un récapitulatif en fonction du type de yourte.
Pour les yourtes assimilées à des tentes, tu peux t’installer partout ou le camping n’est pas interdit si c’est pour quelques mois, pour plus longtemps, il te faut une autorisation municipale, si tu cherches les textes précis tu dois te référer à la réglementation du camping.
2 – Le vent est effectivement un élément sensible, pour garantir la sécurité de l’installation, il faut se mettre autant que possible dans un espace abrité du vent, clairière, végétation, haies… en suite il faut amarrer la yourte avec 4 à 8 pieux en fonction de leur résistance. (Pour ma part, j’ai mis 4 pieux en hélice, visés dans le sol)
Pour un lieu très exposé au vent, il est également préférable de mettre un pilier central pour rigidifier la structure.
Oliver

Bravo pour cette belle initiative, et ce partage!!!!!!! J’adhere 100%, encore bravo, et merci.
Petite question concernant le sèchage des bambous:
Sont_ils coupé et utilisé tout de suite, ou bien préconisez vous un temps de sèchage?
(il me semble période de coupe idéale, l’automne, séchage l’hiver pour utilisation au printemps?..ou pas nécessaire?..)
Merci de votre lumière

Il y’a des avantages et inconvénients aux deux méthodes: on peut effectivement les couper quand la sève est basse et les laisser sécher tranquillement sur place avec les feuilles. Ainsi les bambous sont rigides et légers lors de la réalisation, en revanche pour le perçage il est préférable d’avoir des bambous tendres, cela évite que le bois éclate, je vous laisse donc essayer les deux méthodes et vous faire votre propre avis.

Ola,
Si défois vous passez dans l’Morvan, http://ayourtenature.canalblog.com/
@+

Merci pour votre invitation, très beau votre lieu 😉

Salutations,
cela fait déjà quelques mois que j’ai commencer à m’appuyer sur le site pour m’aider à peaufiner mon projet, car moi aussi j’ai eu le déclic yourte pour répondre à mes besoins, ainsi qu’à mes envies. En partant du même principe, 100% récup’ et matière première (objectif no money).
J’ai actuellement ma structure en palettes et bambou (surface 45 m²), mais ça fait bientôt 2 mois que je bloque sur la récupération de la toile (bâche de camion…) c’est donc bien là où j’aurai besoin de conseils, je m’adresse à qui?
merci, et beau boulot au fait!!

Merci Etienne pour ce témoignage, la bâche c’est effectivement le plus difficile à trouver, il faut se rapprocher des transporteurs et fabricants de bâche qui changent les bâches des camions, on peut également utiliser du liner de piscine, de la bâche agricole ou de la bâche publicitaire, il faut alors se rapprocher des agences pub ou mairies pour savoir ce qu’ils fonts des bâches usagées.
Bonne chance!

There is visibly a bunch to realize about this. I consider you made various good points in features also. dgdegdeeafdkbgfc

Bonjour,

Dans un premier temps merci de votre partage qui aide beaucoup d’entre nous auto-constructeurs et débutants dans cette superbe aventure. Dans un deuxième temps, je me posais une petite question, avez-vous isolé votre plancher ? Si non, avez-vous des problèmes d’humidité qui remonte les jours de pluie ? Comment avez-vous procédé ? Merci d’avance et continuez ainsi, c’est super !

Bonjour Lia, j’ai choisi de ne pas isoler le plancher, cela simplifie la réalisation et cela n’est pas nécessaire car ma yourte est posée sur un terrain plat, l’isolation est intéressante si la yourte est posée sur pilotis.
J’ai laissé un vide d’air sous le plancher pour éviter les remontées d’humidité et calfeutré tout le pourtour pour éviter que le vent ne circule sous le plancher.
Bonne réalisation.

Bonjour,
Tout d’abord merci pour ce partage. Ma question :où trouver des bambous? je suis en Auvergne et je n’en trouve pas.

Bonjour,

Je me demande si il est possible de construire une yourte en climat tropical? j’aimerais en installer une comme « maison d’amis » en Martinique… Vous pensez que ce soit possible?

Merci!

Je ne connais pas bien les contraintes liées au climat tropical, pour moi le plus grand obstacle reste probablement l’humidité, pour cela une yourte traditionnelle ne conviendra pas, je pense qu’une flex470 devrait bien s’adapté à votre climat. Il vous faudra en revanche trouver de préférence un endroit ombragé et à l’abri du vent.

Bonjour merci beaucoup pour ce tutto et pour le partage de votre expérience , j’ai deux questions : peut on augmenter le diamètre de la tourte avec cette technique et si oui jusqu’à combien ?
Nous aimerions une yourte de 25 à 30 m2 et y faire une petite mezzanine , est ce possible avec votre technique ?
Merci de votre réponse
Amicalement

Oui effectivement il est possible d’augmenter le diamètre jusqu’à 30 mètre, en revanche le fagot fait alors 3 mètre de haut, pèse très lourd (une centaine de kilo) et il faut être 4 à 6 personnes pour le porter. Vous pouvez toujours envisager d’y installer une mezzanine auto portée en suite. Je ne crois pas que ce type de yourte soit le plus adaptée pour ce genre d’utilisation.

Merci de votre réponse , donc si j’ai bien compris la différence de hauteur est de 60 cm et par contre le poids du fago avoisine les 100 kilos …. Pour l’assemblage des Cannes y a t’il une répétition au niveau des entraxes de trous ? Je m’explique à partir de votre plan de perçage peut on trouver par trouver simplement l’emplacement du prochain trou sur des cannes de 3 mètres ou faut il faire des calculs d’apothicaire ?
Voilà merci de votre réponse
Amicalement

Effectivement pour modifier le diamètre de la yourte il faut entreprendre des calculs assez précis pour trouver l’emplacement des trous surtout en ce qui concerne le toit, pour ma part j’ai utilisé un logiciel pour tracer le maillage numériquement, ce n’est pas très évident mais j’explique cela en détail dans mon guide de fabrication. (veuillez m’excuser pour cette réponse tardive, je n’avais pas vu votre message)

[…] Source+ensemble des photos étape par étape ainsi+les plans sur Fabriquersayourte.fr […]

Bonjour, et merci infiniment pour ce partage énorme qui me motive et m’aide beaucoup dans mes débuts de cette réalisation de yourte !! Je me demandais plusieurs choses, si vous pouviez m’aider ça serait top!
Est-il possible de faire des fenêtres pour laisser filtrer plus de lumière? Type PVC Cristal sur les murs, à intégrer dans la bâche et après je me demande s’il y a un moyen de connecter la couverture en laine de l’intérieur aux abords de la fenêtre pour ne pas laisser un trou béant ni gâcher l’isolation?
Ensuite par rapport au plancher, comment fixez-vous les planches les unes aux autres, est-ce que la colle à bois seule est suffisante? Et si j’opte pour la solution bâche plastique + tapis, sachant que j’aimerais y vivre un bout de temps (au moins une année), est-ce que l’humidité ne finit pas par filtrer ou moisir sur le sol?

Merci beaucoup pour tout ca:) plein d’amour et de lumière dans ta vie!!

Layla

Merci Layla pour votre message, pour en savoir plus sur la yourte et sur l’installation de fenêtres je vous propose de découvrir la page http://fabriquersayourte.fr/yourte-guide-de-fabrication/ vous y trouverez des informations et vidéos complémentaires.
J’ai conçu cette yourte spécialement pour supporter l’humidité de notre climat océanique, et j’ai prévu un système d’aération qui permet d’éliminer l’humidité rapidement, si votre plancher n’est pas en contact avec la terre (posé sur des plots), les tapis et couvertures ne prendront pas l’humidité.

[…] Comment j’ai fabriqué ma propre yourte avec 200€ en poche? (les 6 étapes en image) […]

Bonjour, le concept de la flex yourte me plait beaucoup…j’ai cependant une question qui me taraude pour laquelle je ne trouve pas de réponse.. La yourte n’ayant pas de pilier central, comment le toit réagit il aux intempéries telles que la neige, la pluie ou les coups de vent. Le poids de l’eau ou de la neige ne fait pas tout s’écrouler? ça m’intrigue vraiment côté solidité, pourriez vous éclairer ma lanterne? Merci d’avance et bonne continuation à vous :)

Bonjour la renarde, effectivement, le vent et la neige sont deux grands ennemis de la yourte, si vous y êtes exposé je vous recommande d’installer un pilier central pour rigidifier la structure. Je reviendrai davantage sur ses points lors de ma prochaine conférence en ligne le 5 décembre à 19h. Vous pouvez y participer gratuitement en vous inscrivant sur https://fabriquersayourte.fr/stage-yourte/

Merci pour ton bel exemple inspirateur. J en suis à l etape de l installation du poêle à bois. Je n arrive pas à voir sur les videos ce que tu as utilisé comme matériaux en sortie de tuyau dans ton dôme? As tu utilisé de l inox? Et quel type de tuyau sont préférable pour que ca soit sécuritaire? Merci d’AVANCE POUR TON aide précieuse. Claire

Bonjour Claire,
J’utilise un conduit double paroi que j’ai fabriqué moi même avec deux tuyaux galvanisé l’un dans l’autre avec de la laine de verre entre les deux. Le plus securitaire est d’acheter du conduit double paroi tout fait.

Bonjour!
Je viens de voir votre message concernant votre changement de direction. Je vous remercie pour le temps que vous m’avez consacré. Oui un Grand Merci pour tout! Je vous souhaite de trouver votre meilleur… Belle Route à vous!
Coeurdialement.

Laisser un commentaire