Comment j'ai fabriqué ma première

yourte pour moins de 200€ ?

Comment j'ai fabriqué ma première

yourte pour moins de 200€ ?

Cet article a été partagé plus de 961 fois :


Pourquoi j’en suis venu à construire une yourte ?

Tout d’abord j’avais envie un habitat simple et bon marché pour vivre en pleine nature, je voulais aussi que cet habitat soit beau et confortable et qu’il face environ 20m².

Afin que ma construction ait un faible impact environnemental et ne me coûte pas trop cher, je souhaitais privilégier les matériaux locaux naturels et les matériaux de récupération.

Afin de l’installer n’importe ou et sans autorisation particulière, j’ai découvert que l’idéal c’était d’opter pour une construction légère en toile. (Découvrez mon article complet sur la réglementation)

La yourte était toute adaptée, je devais tout de même en revoir légèrement la conception pour pouvoir y vivre à l’année car les yourtes traditionnelles mongoles ne supportent pas bien l’humidité de notre climat.


Avant de me lancer dans la fabrication de ma yourte, je me suis heurté à plusieurs problèmes techniques qu’il m’a fallut résoudre. Je retrace mon cheminement dans la conception de cette yourte et dans l’amélioration de sa conception dans mon livre, téléchargeable gratuitement au format PDF en bas de cet article.

 


Une fois la conception achevée j’ai pu me lancer dans la réalisation de ma yourte :

1 – Fabrication de la structure en bambou

Après avoir calculé les cotations de mon treillis  pour obtenir une yourte d’environ 5m de diamètre et un puits de lumière de 90cm.
Je devais récolter environs 90 perches, pour cela j’ai choisi d’utiliser du bambou car c’est un matériaux robuste et léger bien plus facile à travailler que le bois. Pour réaliser ma structure, j’ai donc commencé par découper puis percer tous mes bambous aux bonnes cotations.
(Retrouvez les explications complètes sur la conception de la structure dans le livre PDF téléchargeable en bas de l’article).

Bambou       Flex Yourte - perçage bambous

Une fois tous les bambous coupés à la bonne longueur et percés, avec un peu de compagnie, nous assemblons le tout en un beau treillis.

Flex Yourte - assemblage bambous Flex Yourte - montage structure

2 – Réalisation du plancher de yourte en bois de récup’

Pour réaliser mon plancher, j’ai eu l’idée de récupérer une vingtaine de portes et volets prêt à partir pour la déchetterie.
Je les ai découpés puis vissés ensembles pour réaliser un plancher octogonale démontable en 9 parties.

Plancher de Yourte - recup  Flex Yourte et Plancher recup - montage

3 – Isolation intérieure en couvertures en laine

Afin de réaliser une isolation intérieure légère et efficace, j’ai choisi d’utiliser des couvertures en laine que j’ai découpées de manière optimale puis cousues ensemble pour réaliser une sorte de grande jupe isolante.

Isolation de Yourte recup - decoupe   Isolation de Yourte recup - couture   Flex Yourte - montage isolation

4 – Toile extérieure en bâche de camion

Pour avoir une toile de yourte résistante et adaptée à nos climats humides, j’ai choisi de récupérer de la bâche de semi-remorque en PVC car elle est parfaitement imperméable, imputrescible et très résistante.

Après un grand nettoyage et une découpe minutieuse je m’attaque au collage.

 (Découvrez les raisons pour lesquelles j’utilise du PVC et comment j’évite les problèmes de condensation dans la yourte dans le livre PDF téléchargeable en bas de l’article).

Toile de Yourte recup - decoupe   Toile de Yourte - fabrication collage

5 – Les ouvertures (porte et puits de jour)

Avant de passer au montage final, je réalise un dôme en bois et une porte en planches de palette. Pour assurer le passage de la lumière, j’utilise de la bâche PVC transparente.

Fabriquer sa yourte - puit de jour  porte

Finalisation et aménagement intérieur

La yourte terminée, il est temps de passer à l’aménagement intérieur ; lit, poêle à bois, éclairage LED, évier… je m’équipe pour passer l’hiver au chaud !

Yourte contemporaine récup - interieur Yourte contemporaine récup - interieur

Cet article a été partagé plus de 961 fois :

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT
MON LIVRE BLANC :

12 avis Amazon
 (4,5)

NAISSANCE & AUTOCONSTRUCTION D’UNE YOURTE ULTRA-NOMADE

« Comment rendre l’habitat plus simple et plus économique ? », voici la question à laquelle j’ai tenté de répondre et qui m’a amené à concevoir un modèle innovant de yourte.
En étudiant les contraintes réglementaires et climatiques locales, j’ai été amené à faire des choix de conception non-conventionnels dont j’aimerais vous expliquer les fondements.
Découvrez mon cheminement dans la conception et la réalisation de cet habitat remis au gout du jour. Comprenez pourquoi j’ai choisi de construire une yourte plutôt qu’un autre type d’habitat.
Je vous présente les techniques dont je me suis inspiré pour réaliser cette yourte, quelles sont les améliorations que j’y ai apporté et pourquoi.
Vous saurez comment j’ai réussi à vaincre le problème de la condensation dans la yourte et vous découvrirez la liste des matériaux que j’utilise pour réussir à construire une yourte avec moins de 200€..

java.j.jordan
★★★★★ | efficace et prometteur comme sur youtube
10 août 2018

un rêve , très pratique oui avec le guide sur la législation.
Une maison pas chère , pour les fauchés je dirais même.
c’est ce qu il me fallait .Livre très clair et simple à comprendre .Parfait , on le dit tous !


Dubu.F
★★★★★ | mode d’emploi détaillé sur la construction autonome personnalisée d’une Yourte.
7 septembre 2018
très bon livre excellent travail sur les détails pour mise en œuvre de projet de construction de Yourte , à recommander !

stupa
★★★★★ | Auto construction yourte
6 août 2018

nicopo
★★★★★ | Simple et pratique
5 août 2018
Super manuel pour s autonomiser et construire un habitat simple et pratique.

★★★★★ | Ultra pratique, et ça marche
19 août 2018
Nous avons déjà réalisé deux yourtes en suivant les conseils d’Oliver. Même en faisant l’acquisition de l’ensemble des éléments couteux, bambous, bâches et couverture, notre budget plafonne à 1 100 euros. En plus, c’est l’occasion de partager de bons moments entre amis.

Client d’Amazon
★★★★★| Merci
1 août 2018
Livre intéressant, pour se lancer dans l’autoconstruction seul à la maison. Bien expliquer pas besoin d’être ingénieur pour y arriver.

Virgin
★★★★★ | Ça donne vraiment envie de réaliser son projet de construction d’une yourte nomade
30 juillet 2018
C est un livre très accessible . Ça donne envie de se lancer dans un projet d autoconstruction. Et si la conception des yourtes semble très complexe , dans ce livre on peut imaginer pouvoir le faire.

Utile


Client d’Amazon
★★★★★ | Excellent ouvrage pour ceux qui veulent se construire une yourte facile à transporter à moindre cout
6 août 2018

Bravo et merci à Olivier pour son travail ingénieux et le partage de son expérience qui m’ont permis de faire la joie de mes enfants avec des materiaux de recup !!!


jeanmario e.
★★★★★ | bravissimo,merci

2 août 2018

oui,un grand merci pour la simplicité de ce PDF cadeau,un vrai partage de connaissance,
dans l’esprit de Gandhi aider les autres a l’autonomie.

xavier bonnaud
★★★★★ | C’est le premier commentaire que je laisse. Je le fais car ce livre le mérite. Merci.

22 août 2018

Très bien expliqué et le concept de la yourte est bien pensé. Il n’y a plus qu’a la fabriquer !


Romain Duyckaerts
★★★★★ | Super livre

20 août 2018

Merci pour le partage. Super livre.


lerondeau
★☆☆☆☆ | Impossible à télécharger!

14 octobre 2018

Je vis en zone hors réseaux, impossible à télécharger, j’ai payé pour RIEN…
2 octobre 2014
|

Laisser un commentaire


83 commentaires

bonjour
je me demande s’il est légal de contruire plusieurs yourte d’habitation permanente sur un terrain privé conctructible.
Ensuite, concernant l’assainissement, si pas de tout à l’égout, il faut donc installé une station de filtration autonome?

Je me demandais aussi quel est la qualité d’isolation phonique d’une yourte qui je suppose est proche de zéro! Si c’est comme sous une tente, on doit entendre le moindre bruit extérieur, insectes qui stridules, voitures, bruits de gens qui parlent, et même la télé du voisin, non?

merci

Légal oui mais soumis à autorisation

Génial!!
Audacieux et courageux…
Vu le prix d une yourte c est top après réfléchir à une construction plus grde..peutetre en renforçant le dôme ?
C est génial merci bcp…

bonsoir je voudrais savoir combien faut il de perche de bambou il faut pour la yourte complète, car j ai trouver pour m’en procurer et je voudrais avoir le nombre exacte de perches pour aller chercher ces bambou.
Merci

Merci pour tout ce que tu fais Oliver. A plus. David.

Bonsoir,
Je construit actuellement une flex yourte sur l’ile de Noirmoutier.
J’ai découvert cette yourte lors d’une formation en bioconstruction en Colombie.
Las bas nous avions brûlé les perches fraîchement coupées au chalumeau afin de les protéger et qu’elle soient plus résistantes.
J’ai beaucoup de mal à trouver des informations sûr ce sujet. J’ai pour le moment juste trouvé une thèse d’un guatémaltèque sur ce sujet qui est très intéressante.
Que fais tu de ton côté par rapport au séchage ? Car il y a beaucoup de technique dont le brûlage au chalumeau.
De mon côté je brûle depuis plusieurs jours mes bambou au chalumeau mais c’est très long (15min par perches sans compter le nettoyage avant et après.)
As tu des informations par rapport à ce sujet ? Et la durabilité du bambou avec ou sans séchage spécifique ?
C’est cool de partager ce savoir en tout cas
À bientôt
David

Bonjour David, il se peut que le brûlage au chalumeau pratiqué en Colombie serve a protéger le bambou des parasites locaux, ici en France il n’y a pas de parasites qui s’attaquent au bambou. Si tu obtiens d’autres informations sur les avantages du brûlage je suis preneur, à première vue je ne suis pas très favorable à utiliser autant de gaz même si cela devait me faire gagner 1 ou 2 an en durabilité.
A bientôt

Bonjour
j ai acheté une yourte mongole et il a quelques travaux a prevoir
Notament le treillis en bois de la struture
j envisage de le refaire en bambou
je cherche une bambouseraie en hauute savoie ou dans le Var
avez vous des adresses ?
Par ailleurs je pense que la remonter ne va pas etre facile
il y a bien des videos youtube mais je cherche un bon tutoriel ou un livre
un lien peut etre ?
Merci d avance

Bonjour,
Dans votre courte présentation écrite de l’auto-montage de sa yourte vous dites que l’on peut utiliser des bâches recyclées (publicitaire, de camion), ou trouver ces bâches s’il vous plaît?

Bien à vous et merci pour votre travail

Antoine

Bonjour,
Je suis très intéressée par votre sujet de construction de yourte mais pas pour la même utilisation en effet j’aimerai offrir pour les 2 ans de ma petite fille une yourte en guise de cabane qu’elle aura dans sa chambre à la place du tipi classique et que j’ai déjà fait pour mon petit fils, d’ailleurs j’avais trouvé très facilement des tutos, patrons etc.. pour lui réaliser. Mais pour la yourte je ne trouve rien c’est pour cela que je viens vers vous. Pourriez-vous m’aider s’il vous plait pour trouver des plans avec des mesures afin de coller au plus prés des vrais.
Je vous remercie par avance de votre réponse.
Cordialement
Geneviève

Bonjour Geneviève, je ne connais pas de plans pour réaliser une yourte suffisamment petite pour entrer dans une chambre, la plus petite fait 2m60 d’envergure. Il vous faudrait recalculer vous même des cotations ce qui n’est pas forcément évident si vous n’avez pas d’expérience la dedans.
Oliver

Bonjour, pour ce qui est de la bâche pour la yourte, ( bâche de camion ) .
Ne serait il pas mieux, la bâche , qui est utilisé pour faire les bateaux pneumatiques zodiac, semi- rigide ou pas.
Car c est une bâche qui est confronté, a l eau de mer ( souvent ) .
Ma maman à travaillé ,40 ans dans la fabrication des zodiac , bombard…..
La fabrication est en Tunisie.
Néanmoins on continue à fabriquer, les bouées,( contenant 60 a 75 personnes) de survie qui sont obligatoires, sur les paquebots. La fabrication de situe a chevance aux .. donc Avez vous pensé a cette bâche ? Cordialement à vous. Et beau travail dans l ensemble. Bravo.

Bonjour Mauger, c’est une excellente idée, ces bâches sont très bonnes pour des grammages compris entre 600g et 900g. Au delà de 900 c’est très lourd et en dessous de 600 c’est un peu fragile.
Oliver

bonjour
je suis propriétaire en france et en espagne à la mer et j aime la nature
et l’agriculture je parle français et anglais courant et 1 peu espagnol
je recherche des écolos qui voudraient me rencontrer pour partager 1 feu de bois
j’ai voyagé en tente avec ma tente en Asie et autres pays j adore entendre les oiseaux chanter
et je n’habite plus en appart sortes de cage à poule + possible vivre dans les espaces naturels mieux pour notre santé
mes projets: vivre en communauté en harmonie avec l’environnement, auto-suffisance en énergie, nourriture et
en biens de consommation
yourt pourquoi pas se sont mes origines la sibérie jusqu à la mongolie et la chine, et etc.
me contacter svp association@netcourrier.com

Bonjour, quand est prévu la prochaine formation par le net?
Merci
Olivier Claeys

Bonjour Olivier,
L’ouverture des inscriptions à la prochaine formation en ligne aura lieu courant Mars 2019.
Oliver

Bonjour,

Je m’appelle Laura et je suis journaliste. Actuellement je prépare un documentaire sur des couples, familles ou personnes qui construisent eux-mêmes leur maison ou habitat.

Ce reportage est pour TF1 et à pour objectif de suivre des projets peu commun et de montrer qu’il est possible de construire soit même sa maison.

Si je me permets de vous contacter, c’est que vous avez bien compris que dans mon sujet je ne veux pas retrouver 4 maisons identiques. C’est pourquoi je me trouve vers vous et vers la communauté des yourtes. Et donc pour savoir, si vous pouvez me donner un petit coup de main et me mettre en contact avec des personnes qui correspondent à ma recherche ?

Je reste disponible si vous avez des questions à me poser. En attendant je vous souhaite une belle journée.

Bien à vous, Laura

Bonjour quand est prévue la prochaine formation??
Merci
Olivier Claeys
maisenfin@netcourrier.com

appelez ZOE dans le Gers 0677966711

Bonjour,
J’aimerais connaitre les plans d’un plancher démontable comme la vidéo pour une yourte de 6m. Est-ce possible ?
Une jeune femme aimerait s’installer sur l’ éco-site, mais actuellement, nous sommes que 2 filles et pas de connaissance pour le calcul… Merci beaucoup pour votre réponse.
Odette

Bonjour, les plans que je propose correspondent à un plancher de 4,70m et ils sont accessibles en vous inscrivant à la formation « Accompagnement complet à l’autoconstruction d’une yourte »

bonjour

je narrive pas a telecharger lebook et les videos proposees gratuitement par oliver
v
comment proceder dans ce cas de figure

je ne trouve pa la 2eme video a suivre pour la reglementation ?

en vs remerciant

armelle loaec

Bonjour Armelle,
Merci de m’avoir signalé le problème, je viens de réparer le bug.
Oliver

Bonjour, vous n’organisez pas de stage pour la fabrication ?
Merci

Je propose un tutoriel vidéo très complet pour vous accompagner à distance dans la fabrication, rendez vous sur la page https://fabriquersayourte.fr/formation/

bonjour,

Je suis comme certains, intéressée et curieuse et j’ai donc essayer de recevoir ton PDF… rien, spam compris !
Donc, je glisse un petit message.
Au passage, merci pour ce partage !

Merci Caudie, le bug a été corrigé.

Bonjour, concernant la flex-yourte, je vois que celle que tu conçois fait 17 m² – en fais-tu en ou as-tu les plans pour une de 35 m² ?

Bien à toi

Bonjour John, oui ma yourte fait 17m², on trouve sur internet des modèles de flex-yourte qui vont jusqu’à 30m² mais 35m² je n’en connais pas.
Oliver

Bonjour Oliver,
Merci beaucoup pour la info!
J’ai essayé de recevoir ton livre plusieurs fois, mais il n’arrive pas. J’ai aussi jetté un coup d’oeil à mon dossier de Spam, mais il y a rien.
Est-ce que le livre est encore disponible?
Abrazo! 🙂
Jorge

Bonjour Jorge,
Il y’avait un bug dans mon système d’envoi mais il est réparé. Il se peut néanmoins que le message soit arrivé dans les spams, si tu ne parviens toujours pas a recevoir le livre écris moi par la formulaire de contact et je t’enverrai le livre en PDF.

Bonjour
Tout d’abord merci beaucoup pour toute ces infos et le temps que vous avez pris pour réaliser ce site.J ai envie de me lancer… Mais j’aimerai construire une yourte pour 6 personnes. Combien ça me coûter l emplacement est il gratuit ?où s installer?où trouver le matériel? Étant donner que je suis enceinte j aimerai un coup de main?où trouver de l aide? J accouche fin octobre! Merci cordialement

Bonjour Sandrine, j’accompagne les auto-constructeurs pour la construction de yourtes de 17m² plutôt adapté pour 1 ou 2 personnes, y’en a pour 200 à 500€ de matériaux, il faut trouver un emplacement que tu peux acheter ou que tu peux louer ou te faire prêter par un ami et trouver des gens qui veulent bien t’aider. Il y’a aussi des fabricants de yourte qui peuvent te proposer de t’accompagner dans l’autoconstruction.

Bonjour Oliver,

J’aimerais savoir si l’envoi du livret pdf est toujours disponible, j’aimerais me lancer dans l’aventure et trouve tes vidéos, idées et explications très convaincantes.

Merci d’avance!

Bonjour Guillaume, oui le pdf de présentation est toujours dispo, il suffit de donner votre nom et votre adresse mail pour le recevoir, le tutoriel vidéo complet par contre n’est pas disponible actuellement, je pense ré-ouvrir les inscriptions au tutoriel en septembre 2018.
Oliver

Bonjour
Je vis dans les hautes alpes et aimerai savoir au niveau solidité et neige? je ne compte pas installer la yourte dans la haute montagne mais ca reste les alpes…Quel poids ca peut supporter?
Merci d’avance!!

Bonjour Jo, cette yourte n’est pas conçue pour supporter la neige, sa structure est très légère et il vous faudra la démonter en cas de risque de neige.
Oliver

Bonjour,
Tout d’abord, Merci pour ce superbe site plein d’informations très intéressantes!
J’ai découvert le concept flex yourte et je voudrai m’en inspirer en ce qui concerne le plancher, l’isolation et la toile (j’ai récupéré des bâches de camion) pour une structure de yourte traditionnelle.
En parcourant votre site, J’ai vu que l’information que je recherche concernant la couture / le collage de la toile n’est pas encore disponible.
Voici mes questions :
– L’isolation par bâche de camion est elle « adaptée » seulement aux structures bambou ou bien peut elle être utilisée malgré les « problèmes » de condensation pour une structure en bois (type chêne ou châtaigner) ?
– La couture des bâches PVC est-elle indispensable pour l’isolation extérieur ou un recouvrement / un collage peut-il suffire ?
– Quelle type de colle suggérez vous pour assembler les pans de bâche ?

Merci d’avance pour vos réponses !

Bonjour!
Je viens de voir votre message concernant votre changement de direction. Je vous remercie pour le temps que vous m’avez consacré. Oui un Grand Merci pour tout! Je vous souhaite de trouver votre meilleur… Belle Route à vous!
Coeurdialement.

Merci pour ton bel exemple inspirateur. J en suis à l etape de l installation du poêle à bois. Je n arrive pas à voir sur les videos ce que tu as utilisé comme matériaux en sortie de tuyau dans ton dôme? As tu utilisé de l inox? Et quel type de tuyau sont préférable pour que ca soit sécuritaire? Merci d’AVANCE POUR TON aide précieuse. Claire

Bonjour Claire,
J’utilise un conduit double paroi que j’ai fabriqué moi même avec deux tuyaux galvanisé l’un dans l’autre avec de la laine de verre entre les deux. Le plus securitaire est d’acheter du conduit double paroi tout fait.

Bonjour à tous. Un grand Bravo et Merci Olivier pour ta réalisation très inspirante :).
Notre projet à nous serez d’acquérir un terrain afin de s’y installer en yourte, y être autonome et commencer une activité en agroécologie.
En attendant de trouver l’endroit rêver et de pouvoir mettre les fonds nécessaires de côté, nous allons partir à la découverte des plus beaux endroits de France, et c’est la qu’intervient votre super yourte facilement transportable :). En effet nous pensons partir avec notre camion L2H2 (qu’il nous faut finir d’aménager) et une petite flex yourte (qu’il nous faut encore construire) pour pouvoir se poser quelques moments dans différents endroits de France. Nous sommes trois dans notre famille Jérôme et moi même Kaëlle bientôt 25 et 24 ans et notre fille Keylia casiment 15mois, c’est pourquoi il nous faut un certain espace couvert, le camion nous servira de sanitaire/cuisine et la yourte de pièce à vivre.
En attendant nous sommes en Bretagne près de Saint-Malo, Jérôme finis sa saison de crepier en septembre, nous espérons que tout sera près à temps pour partir avant le rude hiver. Malheureusement nous n’avons pas grand monde vers chez nous pouvant nous aider, et avec les horaire en coupure difficile de Jérôme et moi la petite à m’occuper nous avançons à petit pas contrairement à ce que l’on souhaiterais…
Par chance votre lieu de formation dans les Cévennes se situe à côtés de chez mes beaux parent qui vivent près de Montpellier et la durée d’un weekend est idéal avant la haute saison pour Jérôme.
Si j’ai bien compris nous ressortirons de cette formation avec notre structure de flex ? Car les bambou épais manque un peu en Bretagne ^^. J’aurais aimer savoir si pour une seule et même flexyourte nous devions payer deux fois la formation si nous voulons participer tous les deux ?
Je me demandais aussi si pour la toile extérieure je pouvais utiliser de la toile marine car perspirante celle-ci avec en sup un capuchon de bache de camion en cas de forte pluie? Car ça dans ma région je devrais en trouver facilement.

Je vous remercie de m’avoir lu et des réponses que vous pourrez nous apporter , je vous souhaite à tous une agréable journée.

Kaëlle & Jérôme

Bonjour, le concept de la flex yourte me plait beaucoup…j’ai cependant une question qui me taraude pour laquelle je ne trouve pas de réponse.. La yourte n’ayant pas de pilier central, comment le toit réagit il aux intempéries telles que la neige, la pluie ou les coups de vent. Le poids de l’eau ou de la neige ne fait pas tout s’écrouler? ça m’intrigue vraiment côté solidité, pourriez vous éclairer ma lanterne? Merci d’avance et bonne continuation à vous :)

Bonjour la renarde, effectivement, le vent et la neige sont deux grands ennemis de la yourte, si vous y êtes exposé je vous recommande d’installer un pilier central pour rigidifier la structure. Je reviendrai davantage sur ses points lors de ma prochaine conférence en ligne le 5 décembre à 19h. Vous pouvez y participer gratuitement en vous inscrivant sur https://fabriquersayourte.fr/stage-yourte/

Bonjour, et merci infiniment pour ce partage énorme qui me motive et m’aide beaucoup dans mes débuts de cette réalisation de yourte !! Je me demandais plusieurs choses, si vous pouviez m’aider ça serait top!
Est-il possible de faire des fenêtres pour laisser filtrer plus de lumière? Type PVC Cristal sur les murs, à intégrer dans la bâche et après je me demande s’il y a un moyen de connecter la couverture en laine de l’intérieur aux abords de la fenêtre pour ne pas laisser un trou béant ni gâcher l’isolation?
Ensuite par rapport au plancher, comment fixez-vous les planches les unes aux autres, est-ce que la colle à bois seule est suffisante? Et si j’opte pour la solution bâche plastique + tapis, sachant que j’aimerais y vivre un bout de temps (au moins une année), est-ce que l’humidité ne finit pas par filtrer ou moisir sur le sol?

Merci beaucoup pour tout ca:) plein d’amour et de lumière dans ta vie!!

Layla

Merci Layla pour votre message, pour en savoir plus sur la yourte et sur l’installation de fenêtres je vous propose de découvrir la page http://fabriquersayourte.fr/yourte-guide-de-fabrication/ vous y trouverez des informations et vidéos complémentaires.
J’ai conçu cette yourte spécialement pour supporter l’humidité de notre climat océanique, et j’ai prévu un système d’aération qui permet d’éliminer l’humidité rapidement, si votre plancher n’est pas en contact avec la terre (posé sur des plots), les tapis et couvertures ne prendront pas l’humidité.

Bonjour merci beaucoup pour ce tutto et pour le partage de votre expérience , j’ai deux questions : peut on augmenter le diamètre de la tourte avec cette technique et si oui jusqu’à combien ?
Nous aimerions une yourte de 25 à 30 m2 et y faire une petite mezzanine , est ce possible avec votre technique ?
Merci de votre réponse
Amicalement

Oui effectivement il est possible d’augmenter le diamètre jusqu’à 30 mètre, en revanche le fagot fait alors 3 mètre de haut, pèse très lourd (une centaine de kilo) et il faut être 4 à 6 personnes pour le porter. Vous pouvez toujours envisager d’y installer une mezzanine auto portée en suite. Je ne crois pas que ce type de yourte soit le plus adaptée pour ce genre d’utilisation.

Merci de votre réponse , donc si j’ai bien compris la différence de hauteur est de 60 cm et par contre le poids du fago avoisine les 100 kilos …. Pour l’assemblage des Cannes y a t’il une répétition au niveau des entraxes de trous ? Je m’explique à partir de votre plan de perçage peut on trouver par trouver simplement l’emplacement du prochain trou sur des cannes de 3 mètres ou faut il faire des calculs d’apothicaire ?
Voilà merci de votre réponse
Amicalement

Effectivement pour modifier le diamètre de la yourte il faut entreprendre des calculs assez précis pour trouver l’emplacement des trous surtout en ce qui concerne le toit, pour ma part j’ai utilisé un logiciel pour tracer le maillage numériquement, ce n’est pas très évident mais j’explique cela en détail dans mon guide de fabrication. (veuillez m’excuser pour cette réponse tardive, je n’avais pas vu votre message)

Bonjour,

Je me demande si il est possible de construire une yourte en climat tropical? j’aimerais en installer une comme « maison d’amis » en Martinique… Vous pensez que ce soit possible?

Merci!

Je ne connais pas bien les contraintes liées au climat tropical, pour moi le plus grand obstacle reste probablement l’humidité, pour cela une yourte traditionnelle ne conviendra pas, je pense qu’une flex470 devrait bien s’adapté à votre climat. Il vous faudra en revanche trouver de préférence un endroit ombragé et à l’abri du vent.

Bonjour,
Tout d’abord merci pour ce partage. Ma question :où trouver des bambous? je suis en Auvergne et je n’en trouve pas.

Bonjour,

Dans un premier temps merci de votre partage qui aide beaucoup d’entre nous auto-constructeurs et débutants dans cette superbe aventure. Dans un deuxième temps, je me posais une petite question, avez-vous isolé votre plancher ? Si non, avez-vous des problèmes d’humidité qui remonte les jours de pluie ? Comment avez-vous procédé ? Merci d’avance et continuez ainsi, c’est super !

Bonjour Lia, j’ai choisi de ne pas isoler le plancher, cela simplifie la réalisation et cela n’est pas nécessaire car ma yourte est posée sur un terrain plat, l’isolation est intéressante si la yourte est posée sur pilotis.
J’ai laissé un vide d’air sous le plancher pour éviter les remontées d’humidité et calfeutré tout le pourtour pour éviter que le vent ne circule sous le plancher.
Bonne réalisation.

There is visibly a bunch to realize about this. I consider you made various good points in features also. dgdegdeeafdkbgfc

Salutations,
cela fait déjà quelques mois que j’ai commencer à m’appuyer sur le site pour m’aider à peaufiner mon projet, car moi aussi j’ai eu le déclic yourte pour répondre à mes besoins, ainsi qu’à mes envies. En partant du même principe, 100% récup’ et matière première (objectif no money).
J’ai actuellement ma structure en palettes et bambou (surface 45 m²), mais ça fait bientôt 2 mois que je bloque sur la récupération de la toile (bâche de camion…) c’est donc bien là où j’aurai besoin de conseils, je m’adresse à qui?
merci, et beau boulot au fait!!

Merci Etienne pour ce témoignage, la bâche c’est effectivement le plus difficile à trouver, il faut se rapprocher des transporteurs et fabricants de bâche qui changent les bâches des camions, on peut également utiliser du liner de piscine, de la bâche agricole ou de la bâche publicitaire, il faut alors se rapprocher des agences pub ou mairies pour savoir ce qu’ils fonts des bâches usagées.
Bonne chance!

Ola,
Si défois vous passez dans l’Morvan, http://ayourtenature.canalblog.com/
@+

Merci pour votre invitation, très beau votre lieu 😉

Bravo pour cette belle initiative, et ce partage!!!!!!! J’adhere 100%, encore bravo, et merci.
Petite question concernant le sèchage des bambous:
Sont_ils coupé et utilisé tout de suite, ou bien préconisez vous un temps de sèchage?
(il me semble période de coupe idéale, l’automne, séchage l’hiver pour utilisation au printemps?..ou pas nécessaire?..)
Merci de votre lumière

Il y’a des avantages et inconvénients aux deux méthodes: on peut effectivement les couper quand la sève est basse et les laisser sécher tranquillement sur place avec les feuilles. Ainsi les bambous sont rigides et légers lors de la réalisation, en revanche pour le perçage il est préférable d’avoir des bambous tendres, cela évite que le bois éclate, je vous laisse donc essayer les deux méthodes et vous faire votre propre avis.

Bonjour,
2ème tentative de message… Pour résumer, 2 questions:
1: quand tu dis « l’installer n’importe où et sans autorisation particulière » ,quelle est la législation exacte en terme de yourte en France?
2: étant dans une région avec bcp de vents ( régulièrement entre 60 et 100 km/h avec des pointes à 120…) une structure comme celle-ci peuvent-elle résister à des rafales pareilles? Et si non peut-être des moyens de renforcer le tout ? Merci pour ta réponse et pour ce tuto très intéressant!

Bonjour Julien,
Merci pour ton message, effectivement il me faut valider les nouveaux utilisateurs avant que le commentaire n’apparaisse sur le blog.
1 – Concernant la réglementation j’ai essayé de faire un récapitulatif en fonction du type de yourte.
Pour les yourtes assimilées à des tentes, tu peux t’installer partout ou le camping n’est pas interdit si c’est pour quelques mois, pour plus longtemps, il te faut une autorisation municipale, si tu cherches les textes précis tu dois te référer à la réglementation du camping.
2 – Le vent est effectivement un élément sensible, pour garantir la sécurité de l’installation, il faut se mettre autant que possible dans un espace abrité du vent, clairière, végétation, haies… en suite il faut amarrer la yourte avec 4 à 8 pieux en fonction de leur résistance. (Pour ma part, j’ai mis 4 pieux en hélice, visés dans le sol)
Pour un lieu très exposé au vent, il est également préférable de mettre un pilier central pour rigidifier la structure.
Oliver

Merci de cette démonstration et des conseils liés… Si tu organises des rencontres ou stages, pour transmettre, voir réfléchir à de nouvelles techniques, je serai heureuse d’en être… :-)))

Bonjour Delphine, merci pour ton message, les stages débutent à partir du 1er Mai et il y’aura au moins trois sessions organisées cette année, n’hésites pas à aller sur la page http://wp.me/P5PVqX-5h pour plus d’info 😉

Bonjour,

Je viens de passer 1 an à Vancouver à me planifier une vie en autonomie à on retour en France (dans quelques jours); permaculture, veganisme, construction de yourte ou maison en dôme. Ton partage de connaissance est très réconfortant et ton histoire me donne du pep’s pour mon retour en France 🙂 Merci beaucoup!

Léa

Bonjour Léa, merci pour ton commentaire, j’ai plein de bons souvenirs de l’ouest canadien et c’est un voyage qui m’a beaucoup inspiré dans ce que je fais aujourd’hui. Très bon retour à toi!
Oliver

Bonjour,

J’aurais aimé savoir par quel moyen vous avez fixé les bambous entre eux.
Cordage, fils métalliques ou autre ?

Bonjour, pour fixer les bambous ensembles j’utilise soit de la ficelle agricole, soit de la corde diamètre 4mm. Le tout est que les nœuds ne passent pas à travers le trou du bambou.

Bonjour, J’aime beaucoup l’idée de votre porte. Pouvez vous me donnez quelques explications? Bravo à toi pour cette yourte!

Bonjour Claire, pour la porte ce sont deux losanges en palette, plaqués de part et d’autre du treillis grâce à des tiges filetés. La porte est elle aussi en planche de palette légèrement plus fines et fixée sur une charnière.

Bonjour Oliver,
Le travail de recherche que tu as fait est vraiment surprenant ! Bravo !
Juste une petite question sur la température dans cette yourte en hiver… Pour les endroit où la température tombe parfois en dessous de zéro la nuit en plein cœur de l’hiver , tu ne préconises pas une isolation supplémentaire ?
Merci !
Estelle

Bonjour Estelle, merci pour ton message, je n’ai pas de problème avec le froid, j’ai même souvent trop chaud, j’ai mis un poêle de taille moyenne (Le petit Godin) et j’ai facilement plus de 25°c même avec des températures négatives à l’extérieure, il me faut y aller tout doucement car le volume à chauffer et très réduit.

Bonjour Olivier,
J’ai vu ta vidéo sur le poele a bois que tu as transformé en poele à copeaux. Pour chauffer une yourte flex 470 tous les soirs et toutes les nuits, ça représente à peu près combien de copeaux pour jour ou par mois ? Et pour la plaque que tu as mis au fond tu as pris quel métal? et quelle épaisseur?
Merci
Alexia

Bonjour Alexia, j’utilise entre 50 et 100 litre de sciure par jour, la plaque est en acier et fait environ 2 à 3 mm d’épaisseur.

merci beaucoup pour toute cette intelligence
et cette grande envie de transmission
ça fait trop de bien !

Merci pour ce partage riche et motivant! Et bravo à toi, pour la yourte et les équipements! sans oublier le petit potager en permaculture !

boujour, avant tout, bravo, belle conception pour votre yourte!
,Je me permet de vous contacter car nous avons fait le choix d’acheter une yourte chez pacific yurts, Elle fait 7.315m de diamètre ( 24 pieds) toile pvc pour le toit et les mur; l’isolant étant un isolant mince réflectif a bulle. Nous avons fait un vide sanitaire sur plots en pneus et un plancher bois isoler a la ouate de cellulose.
Jusque la, tout allé bien mais l’hiver étant la nous avons mis le poele a bois en route mais nous nous retrouvons a ce jour avec un excès de condensation qui ruisselle sur le toit et les murs et fini sur le contour notre plancher, et ne trouvons pas de solution a pour éviter se phénomène, nous aérons bien notre habitation tout les jours plusieurs heures mais cela ne règle pas le souci.
Après de mainte recherche sur internet je n’ai pas trouver de réponse a notre problème, c’est de cette façon que je suis tomber sur votre site et vous étes le seul a parler des problèmes liés à la bâche bache pvc.
Auriez vous , s’il vous plait , des solutions à nous soumettre pour régler notre problème? ( en prenant en compte le fait que notre toile de mur est vissé sur le contour du planché de par sa conception d’origine, et ne nous laisse pas beaucoup de marge de manœuvre pour l’écarter de l’isolant. nous pouvons détendre la bâche au mieux d’une trentaine de centimètres)
Nous vous remercions d’avance.
Cordialement
Laetitia et Jacob

Bonjour à tous les deux, merci pour votre message, concernant la condensation, il n’est pas vraiment possible de l’éliminer avec une toile non-respirante, l’humidité naturelle de l’air se condense inévitablement sur la toile froide.
Les deux principes à respecter dans ce cas sont:
– tenir l’isolation à l’écart de la bâche PVC afin qu’elle ne prenne pas l’humidité (quelques centimètres suffisent)
– trouver une façon de canaliser l’eau qui ruisselle (par exemple pour vous, dévisser la toile PVC du plancher et placer un liner (bâche de 1m de haut) entre l’isolation et la toile extérieure afin de canaliser l’eau qui ruisselle vers l’extérieur de la yourte)
Je sais pas si cette solution est facilement envisageable?
J’espère que cela pourra vous aider.
Oliver

Bonjour Olivier,
Avant tout 1 grand merci pour avoir pris le temps de nous répondre.
Nous réfléchissons du coup a utiliser les 30 centimètres de marge sur le périmètre du mur:
desserrer un peu ce dernier afin de glisser des baguettes de bois tout les x centimètres entre l’isolant et la bâche et ce sur tout le périmètre afin d’éviter ce contact direct qui crée la condensation intérieure…de plus en créant une poche d’air on augmentera un peu l’isolation.
On peut aussi effectivement rajouter un liner pour faciliter son écoulement et éviter que l’eau ne rentre en contact avec le plancher, c’est une excellente suggestion !
Merci mille fois encore.
Dès que le temps le permettra on mettra en pratique ces solution, et on vous tiens au courant.
Amicalement
Jacob et Laeti ( et leur fille Chayana )

Y’a peut-être un début de solution en rehaussant la coupole comme sur ce modèle de yourte http://g01.s.alicdn.com/kf/HTB1daWgHpXXXXXZXXXXq6xXFXXXF/222397006/HTB1daWgHpXXXXXZXXXXq6xXFXXXF.jpg

Bonjour,
si l’eau ruisselle sur la surface intérieure de votre « isolant » mince, c’est qu’il est lisse et n’empêche pas les gouttes qui s’y forment de couler ( même phénomène que sur des tôles d’acier sur lesquelles on résout le problème par un flocage de la surface intérieure ) mais surtout que sa surface intérieure est froide, ( ce qui est mauvais signe pour un isolant 😉 ), donc qu’il n’isole pas :/ . Le doubler, par l’intérieur, d’une couche fibreuse ( contre le ruissellement ) et isolante ( contre la condensation ) et qui ne moisi pas, serait peut être la solution. style une couverture…..
Pour les professionnels du chauffage, ces complexes minces,surtout ceux à bulles, ne sont pas reconnus comme des isolants… tout au plus des compléments à une vraie isolation!!!
Bon courage

Des questions, des remarques ? Laissez vos commentaires sur :
 Facebook
 Youtube
 Le blog

Mentions légales | Copyright 2014-2019 fabriquersayourte.fr - Tous droits réservés.